5.2 C
Paris
dimanche, 6 juin 2021
Accueil Mon info Comment syndiquer son lieu de travail : que faut t-il savoir ?

Comment syndiquer son lieu de travail : que faut t-il savoir ?

Syndiquer son lieu de travail est une opportunité d’instaurer un dialogue afin d’améliorer les conditions de travail des employés. Cela leur offre un espace où ils peuvent se rassembler et être entendus, mais également un espace où ils peuvent être conseillés afin d’améliorer leurs performances. Si vous souhaitez syndiquer votre lieu de travail, voici tout ce que vous devriez savoir à ce sujet.

Pourquoi choisir de syndiquer son lieu de travail ?

Tout d’abord, un syndicat est un espace où chaque travailleur peut parler librement de ses préoccupations de manière individuelle, mais aussi donner son avis concernant des préoccupations collectives. Le fait d’instaurer un débat est plus que bénéfique pour une atmosphère de travail beaucoup plus détendue. Ce rassemblement permet également d’être impliqué et d’être informé sur tout ce qui se passe au sein de l’entreprise.

Le rôle principal d’un syndicat est bien évidemment de défendre les droits et les intérêts de ses adhérents. Plusieurs formations syndicales sont mises à la disposition de ces derniers. Des représentants seront là pour vous orienter et vous apprendre comment revendiquer vos droits.

Au sein du syndicat, vous êtes entièrement libre quant au degré de votre implication. Généralement, ce dernier se compose de :

  • Un délégué syndical
  • Un représentant syndical
  • Un délégué du personnel

Pour ce qu’il en est de la cotisation, elle est généralement de 1% du salaire mensuel net. Le fait de suspendre sa cotisation signifie que l’on se retire du syndicat.

Comment syndiquer son lieu de travail ?

Pour commencer, il est important de faire quelques recherches sur les syndicats qui sont chargés de représenter les travailleurs qui font la même profession que vous, et qui sont déjà établis dans votre région ou sur votre lieu de travail. Sélectionnez quelques syndicats qui vous intéresse et munissez-vous de leurs coordonnées. Vous pouvez les contacter en les appelant directement ou en leur écrivant. Vous pouvez demander des informations supplémentaires ou déposer votre demande d’adhésion auprès de ces derniers, vous obtiendrez alors une réponse de leur part. Parfois les demandes sont rejetées parce que l’effectif de vos employés est trop important.

Sinon, une deuxième option s’offre à vous, créer votre propre syndicat. C’est un droit pour tout employé. Concertez-vous auprès de vos collègues afin d’entamer une procédure collective, vous devrez ensuite déterminer les statuts et le siège social, et les déposer au niveau de la direction de la démocratie des Citoyens et des Territoires ou DDCT.

Il devra être signé par deux membres. La première étape sera de commencer par créer un comité d’organisation ou comité constitutive, avec toutes les informations nécessaires concernant ces personnes. Vous devrez vous mettre d’accord sur le mode de fonctionnement de votre syndicat. Ensuite, un procès-verbal devra être établi et une liste nominative des membres qui se chargeront de l’administration, signés aussi par deux membres.

Avec un peu d’organisation, il est très facile de syndiquer son lieu de travail, et de jouir des nombreux avantages qu’offre la syndicalisation.

Tablette tactile avec clavier : comparatif des meilleurs de l’année !

Une tablette avec un écran tactile et un clavier Désormais, nous cherchons des produits qui sont faciles à utiliser et surtout très pratiques. La tablette...

Sécurité informatique : quel est le rôle d’un système de sécurité informatique ?

Le développement de l'utilisation d'internet ne cesse pas d'accroître, ce qui pousse la plupart des entreprises à ouvrir des systèmes d'information pour leurs partenaires....

Hosting : qu’est ce que ça veut dire ?

Le mot Hosting est un terme anglais qui veut dire ''hébergement", son utilisation est nécessaire lors des créations des sites internet. Cependant, tous les...